Actualités

Jeux Olympiques 2024 : 150 000 emplois à pourvoir

07/05/2019


Selon une étude menée par le Comité d'organisation des JO (Cojo), les Jeux Olympiques de Paris qui auront lieu en 2024 pourraient générer plus de 150 000 emplois temporaires. Ces jeux permettront à la population locale d'obtenir un poste et réduiront le taux de chômage.

Le 4 avril dernier, la cartographie des emplois dans le cadre de la préparation des JO de Paris a été révélée. La présentation a eu lieu dans un vieux bâtiment de manufacture rénové pour l'évènement en présence des élus, du ministre du Travail, de la ministre des Cohésions des territoires et celle des Sports. La création de 150 000 emplois a été annoncée.

Des emplois pour la Seine-Saint-Denis et les alentours

La Seine-Saint-Denis sera au cœur des JO de Paris. En effet, ce département qui affiche pourtant le plus fort taux de pauvreté et de chômage au niveau national (17% contre 8% en Île-de-France en 2018) accueillera des chantiers tels que le village des athlètes, le village des médias, mais aussi le centre aquatique. De nombreux postes seront créés pour améliorer le marché du travail en France. La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a déclaré vouloir privilégier les habitants de la région pour pourvoir ces nouveaux emplois. Les travailleurs détachés, comme aux JO de Londres, ne seront donc pas de la partie.

Priorité au public le plus éloigné de l'emploi

La Solideo (société de livraison des ouvrages olympiques) a fixé une charte favorisant la réinsertion des chômeurs de longue durée et le recrutement des apprentis. De même, l'accès aux marchés sera facilité pour les petites et moyennes entreprises locales, les structures de l'économie sociale et solidaire et le secteur du handicap. Ainsi, 25% des marchés créés leur seront dédiés pour assurer le développement de ces entreprises. Les formations des apprentis devront commencer cette année pour un début de travaux en 2021.

En outre, le Cojo, organisateur de l'évènement, prône la libre concurrence et l'absence de critères minimums tout en revendiquant un travail inédit et un volontarisme à la hauteur de ce grand évènement. Pour la distribution des tâches, une plateforme numérique spéciale appelée "Entreprise 2024" sera mise en place avec le Medef pour répertorier les 150 000 postes et recenser les marchés ouverts afin d'en permettre l'accès aux acteurs ciblés.

Les secteurs concernés

Les 150 000 emplois créés pour les JO de 2024 seront, pour la plupart, limités dans le temps (2021-2024). Ils sont répartis entre plusieurs domaines, à savoir la construction (11 700 postes), l'organisation, dont le transport, la sécurité privée, la gestion des déchets et l'évènementiel (78 300 postes) et le tourisme comprenant la restauration et l'hôtellerie (60 000). Ces chiffres-clés ont été établis par le Centre de droit et d'économie du sport de Limoges (CDES) avec la participation du consultant Amnyos pour le Comité d'organisation. Parallèlement, dans l'objectif de faciliter la recherche d'emploi, Pôle Emploi lance le service "Maintenant" pour trouver un travail sans CV.